Aides

Les aides disponibles pour la rénovation énergétique

MA PRIME RÉNOV’ : UNE FUSION DU CRÉDIT D'IMPÔT CITE AVEC L’AIDE « HABITER MIEUX AGILITÉ » DE L'ANAH
En effet, depuis 1er janvier 2020, le CITE a fusionné avec l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat). Les deux subventions ont alors fusionné en une prime unifiée. Le nom, « Ma Prime Rénov », a été révélé par la secrétaire d’Etat à la transition Energétique, Emmanuelle Wargon en 2019. Il faut rappeler que l’aide « Habiter mieux agilité » était uniquement destinée aux foyers modestes et très modestes.
En outre, elle sert à financer les travaux simples mais efficaces comme le remplacement d’un système de chauffage ou l’isolation thermique. Concernant le CITE, après avoir connu de nombreuses modifications, il a finalement trouvé sa vocation. Il s’agit de soutenir les travaux qui garantissent une réelle économie d’énergie. Ainsi, certaines opérations ont été exclues du CITE.

MA PRIME RÉNOV’ : UNE PRIME PLUS SOUPLE ET EFFICACE
L’attribution du CITE était basée sur des critères assez complexes, ce qui a longtemps détérioré son efficacité. Le gouvernement pense que le dispositif d’aide n’a pas permis d’atteindre l’objectif fixé puisqu’il intéressait peu les ménages ciblés, notamment ceux qui ont des revenus faibles. D’où l’idée de le transformer en une prime plus simple, juste et efficace. C'est pourquoi Ma Prime Rénov prend en compte deux critères dont la performance énergétique garantie par les travaux et le revenu des ménages. Du coup, les foyers modestes et très modestes pourront profiter d’une subvention plus élevée s’ils réalisent des opérations efficaces.
Par ailleurs, c’est l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) qui est en charge de la distribution de Ma Prime Rénov. Elle a mis en place une plateforme en ligne qui permet aux ménages bénéficiaires d’effectuer une demande de Ma Prime Rénov’. Cette plateforme, en ligne depuis le 1 er janvier 2020, est la suivante : www.maprimerenov.gouv.fr
Qui peut bénéficier de Ma Prime Rénov ?
Selon le PLF 2020, seuls les propriétaires occupants devaient pouvoir accéder à Ma Prime Rénov. Toutefois, les propriétaires bailleurs, copropriétés sont désormais sur la liste des bénéficiaires du nouveau crédit d'impôt 2020, à compter du 1er janvier 2021. Bien sûr, le revenu est également un critère pris en compte dans la distribution de la nouvelle prime.
Depuis le 5 octobre 2020, quatre niveaux de revenus ont été créés et sont désormais pris en compte pour l'attribution de l'aide Ma Prime Rénov' : Ma Prime Rénov' Bleu, Jaune, Violet et Rose.

UNE PRIME RÉNOV POUR LES MÉNAGES LES PLUS MODESTES
Ma Prime Rénov est avant tout dédiée aux ménages modestes et très modestes. Ces derniers touchent la prime depuis le 1er janvier 2020. Les ménages intermédiaires et classiques ayant un revenu mensuel au-dessus du 5ème décile continuent à bénéficier de la réduction fiscale de 30% jusqu’au 31 décembre 2020. A partir du 1er janvier 2021, ils pourront recevoir la prime. Autrement dit, la transformation du CITE sera effective en 2021. À noter que les travaux engagés à partir du 1er octobre 2020 seront éligibles à la prime forfaitaire Ma Prime Rénov' pour tous les revenus. L'aide sera pour autant à demander auprès de l'organisme dédié dès le 1er janvier 2021.
LES FOYERS LES PLUS AISÉS EXCLUS DE MA PRIME RÉNOV’ EN COMPARAISON AVEC LE CRÉDIT D'IMPÔT CITE
Dans son ancienne version, le crédit d'impôt CITE était accessible à tous les foyers français, qu’ils soient imposables ou non et ce, peu importait le montant de leurs revenus. Mais ce n'est pas le cas avec Ma Prime Rénov. En effet, 20% des foyers les plus aisés ne devaient pas pouvoir bénéficier de ce financement, mais cette restriction a été levée et l'attribution de l'aide élargie à tous les ménages ainsi que les copropriétés et les bailleurs. Il est à noter cependant que, plus le niveau de revenus du ménage est élevé, plus la proportion du coût pris en charge par les aides à la rénovation est faible :
90% pour Ma Prime Rénov' Bleu,
75% pour Ma Prime Rénov' Jaune,
60% pour Ma Prime Rénov' Violet,
40% pour Ma Prime Rénov' Rose.

Depuis debut 2022 HABITER MIEUX SERENITE a également fusionné avec MaPrimeRénov qui pour être MaPrimeRénov' Sérénité :
Il s’agit d’une opération qui concerne la rénovation de plusieurs postes et qui nécessite une économies d'énergies de 35 % minimum. On cite en premier lieu l’enveloppe du bâti, notamment toutes ses parois opaques comme les murs, la toiture, les fenêtres, les portes et le sol. Il y a aussi le système de chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et la ventilation.

En savor plus sur :
maprimerenov.gouv.fr/

Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), créé par les articles 14 à 17 de la loi n° 2005-781 du 13 juillet 2005 de programme fixant les orientations de la politique énergétique (loi POPE), constitue l’un des principaux instruments de maîtrise de la politique de maîtrise de la demande énergétique. En effet, ce dispositif repose sur une obligation triennale de réalisation d’économies d’énergie en CEE (1 CEE = 1 kWh cumac d’énergie finale) imposée par les pouvoirs publics aux fournisseurs d’énergie (les "obligés"). Ceux-ci sont ainsi incités à promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès des consommateurs d’énergie : ménages, collectivités territoriales ou professionnels.

Les CEE sont attribués, sous certaines conditions, par les services du ministère chargé de l’énergie, aux acteurs éligibles (obligés mais aussi d’autres personnes morales non obligées) réalisant des opérations d’économies d’énergie. Ces actions peuvent être menées dans tous les secteurs d’activité (résidentiel, tertiaire, industriel, agricole, transport, etc.), sur le patrimoine des éligibles ou auprès de tiers qu’ils ont incités à réaliser des économies d’énergie. Les obligés ont également la possibilité d’acheter des CEE à d’autres acteurs ayant mené des actions d’économies d’énergie, en particulier les éligibles non obligés. Ils peuvent aussi obtenir des certificats en contribuant financièrement à des programmes d’accompagnement.

TH-164 Rénovation globale "Rénovation performante d'une maison individuelle"

Le dispositif Coup de pouce "Rénovation performante d'une maison individuelle" a pour objectif d’inciter financièrement les propriétaires de maisons individuelles en France métropolitaine à réaliser une rénovation globale performante de leur patrimoine immobilier. Ce dispositif concerne la rénovation globale des maisons individuelles, au moyen de travaux réalisés dans le cadre de la fiche d’opération standardisée CEE BAR-TH-164 « Rénovation globale d’une maison individuelle (France métropolitaine) » en vigueur. Ce dispositif s’inscrit dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Attention ! Un nouveau dispositif, simplifié, est applicable aux opérations engagées à compter du 1er janvier 2022 ou incluses dans un dossier de demande de certificats d’économies d’énergie déposé à compter du 1er juillet 2022. Une nouvelle version de la charte, applicable au 1er janvier 2022, est disponible dans la partie "Comment devenir signataire de la charte ?" ci-dessous. Les signataires de la charte dans sa version antérieure sont invités à signer la nouvelle version s’ils souhaitent continuer leur engagement.

LES AVANTAGES DE LA RÉNOVATION GLOBALE

Pourquoi réaliser une rénovation globale ? En premier lieu, vous n’aurez qu’à gérer un seul chantier, ce qui est beaucoup plus simple. A la fin des travaux, vous pouvez améliorer considérablement le confort de votre bien pendant des années. La rénovation complète permet d’éliminer toutes les failles du bâti et d’accroître sa performance énergétique.
Outre tout cela, la rénovation globale permet de minimiser le coût total des travaux. Sachez en effet que travailler sur un poste de rénovation à la fois peut générer des dépenses élevées. Or, si on essaie d’accomplir le projet une seule fois, il est possible de prévenir les dépassements de budget. De plus, on peut renforcer les gains d’énergie générés par les travaux. L’opération contribue également à la réduction globale des émissions de dioxyde de carbone dans l’air.
Pour couronner le tout, une rénovation globale permet d’améliorer nettement l’étiquette énergie du logement. Vous pouvez ainsi optimiser sa valeur. Sachez qu’un logement de classe A ou B trouvera plus facilement un locataire ou un acquéreur qu’un logement de classe F ou G. Enfin, la rénovation complète garantit un confort thermique accru à n’importe quelle saison.


En savor plus sur :
ademe.fr

L’Agence nationale de l’habitat est un établissement public placé sous la tutelle des ministères en charge de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de la Transition écologique et de l'Économie, des Finances et de la Relance.

Sa mission depuis près de 50 ans est d’améliorer l’état du parc de logements privés existants pour lutter contre les fractures sociales et territoriales.

L’Anah encourage ainsi les travaux de rénovation et réhabilitation des logements en accordant des aides financières aux propriétaires occupants modestes et aux syndicats de copropriétés fragiles et en difficulté. Elle propose également aux propriétaires bailleurs privés un contrat pour faciliter la mise à disposition d’un parc locatif rénové à loyer abordable.

L’Agence est le partenaire privilégié des collectivités territoriales pour leur permettre d’intégrer la dimension du parc privé dans leurs politiques locales de l’habitat. Elle propose aux collectivités un appui méthodologique et des moyens financiers pour mener à bien leurs projets territoriaux en faveur de l’amélioration de l’habitat privé, notamment dans leurs opérations de résorption d’habitat insalubre, de traitement des copropriétés en difficulté, de revitalisation de leurs centres anciens. Enfin, elle soutient les associations propriétaires ou gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence, pour en faciliter la rénovation et la transformation.

L’Anah est engagée dans un processus de transformation et de modernisation afin d'améliorer son efficience et son efficacité : service en ligne, nouveaux « modes de faire » induits par les évolutions numériques, recherche et animation de nouveaux partenariats pour démultiplier son action.


En savor plus sur :

https://www.anah.fr/

Il varie en fonction des travaux que vous réalisez ; comme précisé à l'article 244 quater U du code général des impôts, son montant maximal ne peut excéder la somme de 30 000 euros par logement. Le décret n° 2022-138 du 5 février 2022 modifie le code de la construction et de l'habitation et relève le plafond de l'éco-PTZ « performance énergétique globale minimale » de 30 000 à 50 000 euros, pour les offres de prêt émises à compter du 1er janvier 2022.

Jusqu'à 15 000 euros pour la réalisation d'une seule action parmi la liste des 7 actions éligibles au dispositif sauf pour le remplacement des fenêtres (plafond de 7 000 euros) ;
Jusqu'à 25 000 euros pour la réalisation de 2 des 7 actions éligibles ;
Jusqu'à 30 000 euros si vous réalisez 3 actions ou plus parmi les 7 actions éligibles ;
Jusqu’à 50 000 euros pour des travaux qui apportent un gain énergétique minimum de 35 % et permettent de sortir un logement du statut de passoire énergétique.

En savor plus sur :
economie.gouv.fr/cedef/eco-pret-a-taux-zero

Une prime pour la réalisation d’un audit énergétique ?
Bonne Nouvelle Vous avez droit à une nouvelle aide Prime Audit financée par MaPrimeRénov’
Combien coûte un audit énergétique ?

Un audit coûte en général au +/- 750€, Les scénarios de travaux étudiés dans l’audit inclut uniquement des postes de travaux relevant de la rénovation énergétique, il n’est donc pas à la portée de tous, d’autant plus qu’il annonce de nouvelles dépenses supplémentaires : vos travaux de rénovation. C’est là que MaPrimeRénov’ intervient !

Qui verse la PRIME AUDIT ?
MaPrimeRénov’ est un dispositif de l’Anah qui vient en aide aux Français dans la réalisation de leurs travaux de rénovation énergétique : isolation, remplacement de chauffage, mais aussi pour un AUDIT ENERGETIQUE. Depuis le 1er octobre 2020, tous les ménages sont éligibles, sans condition de revenus, mais son montant varie en fonction de votre situation financière.
Quelle prime pour les catégories MaPrimeRénov’ ?
Voici les montants alloués :
500 € pour les ménages aux revenus très modestes
400 € pour les ménages aux revenus modestes
300 € pour les ménages aux revenus intermédiaires
Aucune aide pour les ménages les plus aisés
Cela vous permet également d'obtenir la prime Bonus sortie de Passoire et / ou la prime Bonus BBC de 1500€ chacune

Tableau MaPrimeRénov' hors îles de France

AUDIT ENERGETIQUE

Bénéficiez gratuitement d'un diagnostic d'experts certifiés en faisant la demande !  Remplissez le formulaire ci-dessous et obtenez votre droit à l'audit énergétique dans les plus brefs délais.

Screenasdshot_2

© Copyright 2021 - PrimeAudit
Réalisé par Netz Informatique